quarta-feira, 29 de dezembro de 2010

Sergio Citti, lui, est tous sauf qu’un monument national. Cas unique de cinéaste italien sous-prolétaire, cet ami et collaborateur de Pasolini pour prèsque tous ses grands chefs-d’oeuvre des années 60 est un anarchiste epicureen dont les films sont d’une sagesse bouleversante. Ses meilleurs sont, a mon avis, son exorde, OSTIA, dont il y a un DVD espagnol, et les télévisés IL MINESTRONE et SOGNI E BISOGNI, où son talent de conteur d’histoires a eu libre cours. En ayant été produits par la RAI, on peut les voir de temps en temps à la television italienne dans les heures qui précèdent le lever du jour. Tous ses autres films sont également très reussi, à l’exception du decevante VIPERA (Millennium Storm), où l’on peut voir Goffredo Fofi, mon critique italien favori et ancien collaborateur de Positif, jouer la part… d’un pretre! L’autre film de Citti disponible en DVD est CASOTTO (Medusa Home Entertainment), cruelle et très bonne comédie entierement tourné (sauf un reve de Gigi Proietti où appaire, justement, Catherine Deneuve…) dans une cabine balnéaire.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog