quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfi. 23h25. La Fille en blue-jeans.

Par Louis SKORECKI — 20 février 1996 à 01:01

Ciné Cinéfi. 23h25. La Fille en blue-jeans.

Philip Dunne est né en 1908 et, après des études à Harvard, il a fait une brève carrière dans la banque. A partir de 1934, il devient scénariste (de qualité) pendant une bonne vingtaine d'années avant de virer cinéaste à partir de 1955. Ses films, qu'il scénarise lui-même, sont solides et un peu ternes. Il faut signaler qu'il a écrit les discours de John Kennedy pendant la campagne électorale de 1960.

La Fille en blue-jean (Blue Denim) est une curiosité en scope noir et blanc qui date de 1959, année charnière dans l'histoire du cinéma. Sur une musique hitchcockienne de Bernard Herrman, on y suit les aventures quotidiennes d'un couple de teenagers amoureux. On suit d'abord le garçon, Arthur, appelé familièrement Art, qui rentre chez lui à vélo. La niche du chien est vide. Art appelle Hector, mais le chien ne répond pas. Son père, Malcolm (Macdonald Carey), lui avoue alors qu'il a fait piquer l'animal car il était trop vieux. Sa mère, Jessie (Marsha Hunt), essaie de le consoler en vain. Il retourne près de la niche et y trouve une de ses chaussettes, ce qui le rend plus triste encore.

Pendant que sa soeur, Lillian, et son fiancé, Axel, préparent leur mariage, Art passe ses soirées avec son copain Ernie. Au lieu d'étudier, ils jouent au poker et boivent de la bière. La petite amie d'Art, Janet (Carol Lynley), lui reproche de faire ça pour jouer les durs. En fait, Art est un jeune homme très romantique et presque délicat. C'est un couple charmant, fragile, bien observé. A noter que, contrairement au titre, Janet ne porte jamais de blue-jean, elle est en jupette ou en robe.

On suit de près les premiers baisers d'Art et de Janet, mais la caméra s'éloigne pudiquement sans montrer leurs caresses. Apparemment, ils font l'amour, puisque Janet déclare un jour à Art qu'elle est enceinte. Comment ces deux jeunes gens, à peine âgés de 16 ans, vont-ils affronter cette réalité? Ils n'arrivent pas à en parler à leurs parents et décident de faire avorter Janet clandestinement. Au dernier moment, Art et ses parents réussissent à sauver Janet des mains de l'avorteur. C'est alors qu'Art, enfin devenu un homme, décide de renoncer à ses études et d'épouser Janet dans un happy end inattendu.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog