quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

CINÉ CINÉFIL. 20H30. «Mariage incognito» (1938). La comédie de l'amour.

Par Louis SKORECKI — 14 juin 1995 à 05:26

Avant de devenir l'un des cinéastes hollywoodiens officiels, George Stevens s'est longtemps exercé à la comédie, musicale ou pas. Mariage incognito (Vivacious Lady), qu'il réalise en 1938, est une comédie écrite sur mesure pour James Stewart et Ginger Rogers qui s'y montrent parfaits.

Peter Morgan Jr est un professeur de botanique un peu distrait joué par James Stewart. Quand le film commence, il va chercher son cousin, Keith Morgan (James Ellison) dans un cabaret new-yorkais, avec ordre de le ramener dans la famille. Mais il rencontre la jeune Francie (Ginger Rogers), une chanteuse de night club dont il tombe i amoureux. James Stewart et Ginger Rogers se baladent dans New York, dévorent du maïs, s'embrassent. Il rate son train et lui téléphone dès qu'elle l'a quitté pour l'inviter à prendre le petit déjeuner. On les retrouve dans un wagon, mariés!

L'intrigue du film découle de cette situation: comment annoncer à ses parents, Peter Morgan Sr, président de l'université, et son épouse fragile, qu'il a épousé une chanteuse? Les parents sévères intimident le jeune héros qui recule à chaque fois le moment de son annonce.

Mariage incognito est un vaudeville qui brode sur les métaphores sexuelles et recule le moment où les deux héros consommeront leur mariage. Ginger Rogers se liera d'amitié avec sa future belle-mère et c'est ainsi que la situation réussira, finalement, à se dénouer dans un happy end érotique.

Rediffusions: jeudi 15 à 11h05, vendredi 16 à 23h20, et le week-end.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog