quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfil. 20h30. Monsieur Personne.

Par Louis SKORECKI — 29 février 1996 à 00:37

Ciné Cinéfil. 20h30. Monsieur Personne.

Dans le paysage du cinéma français traditionnel de qualité, on peut considérer Christian-Jaque comme un solide artisan dont les films valent ce que valent leurs scénarios. C'est ainsi qu'il a signé les magnifiques Disparus de Saint Agil, version modernisée du Zéro de conduite de Jean Vigo. Monsieur Personne est en 1936 la belle adaptation d'un roman de Marcel Allain, célèbre pour ses Fantômas qui ont quelque peu déteint sur Personne.

La General Bank est cambriolée par un soir sans lune. Un homme s'enfuit dans l'ombre. Des policiers lui tirent dessus. La sirène d'alarme accompagne les voitures et les motos qui se lancent à la poursuite du voleur. Mais l'homme est agile et il réussit à se perdre dans le noir. Le lendemain matin, les journaux saluent le nouvel exploit de Monsieur Personne, cet homme audacieux qui nargue la police. Changeant de méthode à chaque cambriolage, l'audacieux inconnu met la police sur les dents.

On assiste ensuite à une séance de spiritisme organisée par la belle Josette Vernaut (Josseline Gael), une riche bourgeoise désoeuvrée. Parmi les invités, on distingue l'élégant Comte de Tréguinc, joué avec une nonchalance étudiée par le formidable Jules Berry. Par sa manière de le filmer, Christian-Jaque suggère habilement qu'il pourrait s'agir du mystérieux Monsieur Personne. Avant même que la séance ne commence, une panne d'électricité plonge le salon dans le noir. Et un gangster invisible dérobe les bijoux des invités. Quand l'inspecteur Marchand arrivera, il aura beau enfermer les invités à double tour et les fouiller l'un après l'autre, il ne trouvera rien.

Avec son complice Germain, le Comte de Tréguinc dévalise un notaire qui se croyait en sécurité dans un train. Puis il rend visite à Josette Vernaut dans sa luxueuse propriété de la Côte d'Azur. On voit bien qu'il est amoureux de la belle à laquelle il prépare une surprise. Un notaire effrayé par les menaces de Monsieur Personne a en effet dissimulé plus d'un million de francs dans le coffre de madame Vernaut. Ce coffre est gardé par la police, ce qui met Monsieur Personne au défi.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog