quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfil. 21h50. Le Tigre du Bengale.

Par Louis SKORECKI — 19 janvier 1996 à 23:45

Ciné Cinéfil. 21h50. Le Tigre du Bengale.

C'est Thea von Harbou, la première femme de Fritz Lang, qui est à l'origine du scénario du Tigre du Bengale. Elle se séparera de Fritz Lang en suivant les idéaux du parti nazi, tandis que lui s'enfuira d'Allemagne. La première version muette de ce film en deux parties était signée Joe May, et Fritz Lang lui-même, au soir de sa vie, en réalisera un remake en Allemagne. De ces trois adaptations, seule celle de Lang relève du pur génie, les deux autres sont anecdotiques mais fort agréables à regarder.

Le Tigre du Bengale (Der Tiger von Eschnapur) est la première partie d'un film qui en comporte deux. Réalisé en 1938 par Richard Eichberg, il est interprété par Fritz Van Dangen et Alexander Golling. Sasha assassine son comparse qui voulait s'en prendre aux bijoux de la maharané et décide de la rejoindre au Bengale. Epouse du maharadjah Chandra, la maharané Sitha est amoureuse en secret de l'aventurier Sasha. Ce dernier se lie avec Chandra lors d'une chasse au tigre en se faisant passer pour le comte Sartow.

Un personnage louche entre en scène, Ramigani, le frère du maharadjah. Il est amoureux de Sitha, qui le déteste. Lors de la chasse, on voit des éléphants, des singes, des serpents, et le tigre tombe dans un piège. Sitha reçoit Sasha en secret et l'embrasse fiévreusement. Elle le supplie de quitter l'Inde. Il est curieux de voir cette superproduction avec palais exotiques et milliers de figurants filmée dans la langue allemande: cela donne à l'oeuvre un aspect kitsch et exotique qui fait qu'on la regarde avec une sorte de recul ironique.

L'architecte Fuhbringer est choisi pour reconstruire Eschnapur. Il se fait attendre. Un nommé Fiedor Borodin, qui connaît la véritable identité de Sasha, visite le maharadjah. Le collaborateur de Fuhbringer, Emil Sperling, essaye d'être reçu au palais, en vain. C'est un personnage comique qui détourne le spectateur de l'intrigue principale, l'histoire d'amour entre Sasha et le prince d'Eschnapur.

On verse ensuite dans le feuilleton rocambolesque, avec Sasha jeté en pâture aux tigres. Il en tue un et prend la fuite avec Sitha. Tout le monde se transporte en Allemagne, où Sitha est devenue danseuse. Le maharadjah réussira-t-il à retrouver sa femme?

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog