quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfil. 22h10. Les Amants de l'enfer.

Par Louis SKORECKI — 3 avril 1996 à 04:41

Ciné Cinéfil. 22h10. Les Amants de l'enfer.

De son vrai nom Mihaly Kertesz, Michael Curtiz naît en 1888 dans une famille aisée de Budapest. Il est l'un des fondateurs du cinéma hongrois. Son oeuvre hongroise (une cinquantaine de films entre 1912 et 1919) est mal connue. Il y est à la fois acteur et réalisateur. Entre 1919 et 1925, il part tourner à Vienne une bonne vingtaine de films parmi lesquels l'histoire a retenu quelques mélodrames bibliques qui ne sont pas indignes de ceux de Cecil B. De Mille.

Après un bref séjour à Berlin (1925-1926), il part pour Hollywood où il tournera une centaine de films entre 1926 et 1961. Il travaille pour l'essentiel (1926-1953) à la Warner. Les meilleurs films de ce cinéaste à la réputation de dictateur sont Casablanca (1943) et le cycle Errol Flynn avec Robin des bois, l'Aigle des mers, Capitaine Blood, la Charge de la brigade légère. Il s'essaie à tous les genres, du film d'épouvante (Masques de cire, Docteur X.) au film de guerre (Mission to Moscow), de la comédie musicale (Yankee Doodle Dandy) au mélodrame (Mildred Pierce), du film de gangsters (Twenty Thousand Years in Sing Sing) au film noir (Flamingo Road), de la comédie familiale (Daughters Courageous) à la superproduction biblique (l'Arche de Noé). Excellent dans tous les domaines, il laisse une oeuvre abondante et musclée.

Les Amants de l'enfer (Force of Arms) est en 1951 un curieux film de guerre et d'amour. Il se passe dans les montagnes d'Italie en 1943. L'ennemi allemand vient de stopper l'offensive de la 5e Armée américaine. Près de San Pietro, la 36e division se retranche sous un bombardement incessant. Peterson, qu'on appelle Pete (William Holden) est héroïque lors d'une manoeuvre et il est nommé lieutenant. Au lieu d'aller boire en ville avec son ami Mac (Gene Evans), il se recueille dans un cimetière militaire. C'est là, dans l'obscurité, qu'il rencontre une jeune femme, Eleanor McKay (Nancy Olson), qui est lieutenant comme lui. Entre ces deux jeunes gens va se tisser une délicate histoire d'amour qui résiste aux tourments de la guerre. Deux fois blessé, Pete épouse Eleanor qui le retouvera dans Rome libéré pour un final digne de Rossellini.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog