quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfil. 22h10. The Moonlighters.

12/04/1996 à 04h15

SKORECKI Louis

Né en 1910, Roy Rowland a commencé par être l'homme à tout faire de la MGM. Il y signe des courts métrages des séries How to et Crime doesn't pay avant de débuter en 1943 dans le long métrage. Il est l'auteur de thrillers très efficaces (Scene of the Crime, Rogue Cop), de Girl Hunters, une adaptation de Mickey Spillane dans laquelle il interprète lui-même le rôle de Mike Hammer, de westerns bien menés (Buggles in the Afternoon), et de brillantes comédies musicales parmi lesquelles on retiendra Meet me in Las Vegas avec Cyd Charisse. Son film-culte est les Cinq Mille Doigts du docteur T., une curieuse fantaisie fantastique qui prend comme point de départ les cauchemars d'un enfant que l'on oblige à apprendre le piano.

The Moonlighter est en 1953 un sympathique western avec des tonalités assez sombres. Tout commence par une voix off. Elle appartient à Wes Anderson (Fred MacMurray), un voleur de chevaux poursuivi par un groupe de cavaliers. Nous sommes au début du vingtième siècle, supposé être civilisé, mais on pend toujours les «moonlighters», ces voleurs de chevaux qui profitent de la nuit et du clair de lune pour accomplir leurs forfaits.

Wes Anderson est capturé, mais le shérif l'assure qu'il le protégera et qu'il aura un procès honnête. En prison, un Noir chante un negro spiritual très triste qui donne d'emblée au film son côté sombre et lyrique. Bientôt, menés par Slim (Jack Elam), les cow-boys furieux assiègent la prison. Ils veulent pendre le moonlighter. La porte est assiégée et le shérif est mis KO. Avant de sombrer dans l'inconscience, il désigne un autre prisonnier comme le voleur de chevaux et c'est lui que les cow-boys emportent. Wes Anderson assiste donc, de sa cellule, à la pendaison d'un homme qui devrait être lui.

Dès lors, l'histoire se met à ressembler à Fury et Wes, comme Spencer Tracy dans le film de Fritz Lang, essaye de punir un à un les lyncheurs. Blessé, il se réfugie chez son ancienne fiancée, Rela (Barbara Stanwyck), qui est maintenant amoureuse de son frère Tommy. Après un hold-up raté où Tommy trouve la mort, Wes et Rela retrouvent leur amour intact et il accepte de se livrer à la justice.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog