quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

CINE CINEFIL, 22h15. «Amour et Swing». Une comédie énergique et tendre de Tim Whelan. (1943). Vaudeville musical entre Morgan et Sinatra.

31/05/1995 à 04h37

SKORECKI Louis

Pendant la guerre, quelques actrices françaises, en particulier Michèle Morgan et Micheline Presle, firent de courtes carrières à Hollywood. Amour et swing (Higher and Higher), que réalise Tim Whelan en 1943, est une comédie musicale dans laquelle l'héroïne est jouée par Michèle Morgan. Si ce film ne laisse pas un souvenir impérissable, il a quelques atouts qui le rendent sympathique.

D'abord la présence du jeune Frank Sinatra, éblouissant dans son propre rôle de crooner, qui fait là l'une de ses premières apparitions à l'écran. Il chante plusieurs fabuleuses ballades, accompagné par un océan de violons que dirige Axel Stordhal. L'histoire est banale: quand les employés du milliardaire Drake s'aperçoivent qu'il est ruiné, ils unissent leurs efforts pour qu'il retrouve sa fortune et c'est Millie, la bonne (Michèle Morgan), qu'on décide de faire passer pour la fille de Drake, afin qu'elle fasse un riche mariage. Le bal des débutantes est choisi comme lieu idéal où appâter le riche mari est Michael, le maître d'hôtel, joué par l'improbable Jack Haley, dirige les opérations. Comme il faut qu'il y ait une véritable intrigue sentimentale, Millie est amoureuse de Michael qui ne s'en rend pas compte.

A signaler aussi un autre crooner, Mel Tormé, qui apparaît dans un rôle de valet chantant. Le milliardaire que doit épouser Millie est en fait un escroc qui, lui aussi, recherche la fortune dans ce vaudeville musical qui témoigne d'une belle énergie, autant dans le swing que dans la chanson tendre.

Rediffusions: jeudi 1er juin à 15h, vendredi 2 à 23h35.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog