quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfil. 22h15. L'Impossible Monsieur Bébé.

Par Louis SKORECKI — 10 janvier 1996 à 00:06

Ciné Cinéfil. 22h15. L'Impossible Monsieur Bébé.

Howard Hawks est l'un des deux ou trois plus grands stylistes que Hollywood ait jamais connus. A la grande époque de la cinéphilie (1950-1965), il y avait même un courant qui se faisait appeler les hitchcocko-hawksiens et qui avait ses entrées aux Cahiers du cinéma. On y découvrait qu'Hitchcock et Hawks, en dépit des genres très différents qu'ils avaient abordés, étaient de véritables auteurs, des cinéastes dont les préoccupations intimes franchissaient la barrière du commerce hollywoodien pour se retrouver au plus profond de leurs oeuvres. L'impossible Monsieur Bébé (Bringing Up Baby) est en 1938 l'une des plus célèbres comédies de Howard Hawks. Elle démarre sur l'image étonnante d'un homme perché sur le squelette gigantesque d'un brontosaure. C'est le docteur David Huxley, joué avec un bel ahurissement de myope par Cary Grant. Il doit se marier le lendemain avec sa secrétaire, Alice. En attendant, il va jouer au golf avec Mr Peabody qui doit, lui, obtenir un million de dollars de subventions pour le Museum. Il rencontre une jeune fille qu'il ne connaît pas encore, Susan Vance (Katherine Hepburn), avec laquelle une série de catastrophes va le lier: elle lui prend sa balle, cogne sur sa voiture, la lui emprunte sans faire exprès, le transporte sur son marchepied. Très vite, la jeune fille sait qu'elle est amoureuse du paléontologiste distrait. Il mettra plus de temps, lui, à s'en rendre compte. A une soirée habillée, David et Susan se retrouvent. Par une série de faux mouvements, ils se retrouvent avec leurs vêtements déchirés. En voulant protéger Susan avec son chapeau, David a l'air de lui mettre la main aux fesses et elle le gifle. Quand elle se rend compte que sa robe est déchirée, elle se colle à David et ils quittent la soirée à reculons. David reçoit un os de brontosaure qu'il attendait depuis des années tandis que Susan lui présente monsieur Bébé, un jeune léopard dont on vient de lui faire cadeau. La comédie s'emballe avec le fauve apprivoisé, l'os que le chien George dérobe, la tante de Susan qui se révèle être la véritable donatrice du million de dollars. C'est une série de courses-poursuites, de quiproquos, de folie surréaliste, avant que ne survienne l'amour qui aplanit tout.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog