quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinémas. 18h55. Hurlements.

23/11/1995 à 09h59

SKORECKI Louis

Joe Dante s'est fait une spécialité du film d'horreur dérisoire, son chef d'oeuvre étant peut-être Gremlins, dans lequel il se révélait comme un Spielberg macabre. En 1978, il avait d'ailleurs parodié les Dents de la mer dudit Spielberg dans son réjouissant Piranhas. Avec Hurlements (The Howling), Joe Dante se lance dans l'horreur pure avec une verve noire qui fait plaisir à voir.

Le film commence par une interview sur une télévision noir et blanc du docteur Waggner (Patrick Macnee) qui disserte sur les différences entre l'homme civilisé et l'animal. On ne le sait pas encore mais toute l'histoire sera basée sur ces différences. On apprend que plusieurs femmes ont été sauvagement assassinées et que Karen White (Dee Wallace), une présentatrice du journal télévisé, a accepté de rencontrer un homme qui prétend être le tueur. Avec un micro caché, elle se rend dans une cabine de visionnage d'un magasin vidéo. Mais la police la perd quand son micro défaillant cesse d'émet-tre. Dans la cabine, l'homme est derrière Karen et met une pièce dans l'appareil qui projette un violent film porno. Elle se retourne et crie. C'est alors que les flics arrivent et abattent l'agresseur.

Karen est indemne mais elle a perdu la mémoire de ce qui s'est passé entre l'homme et elle, quelque chose d'affreux que son inconscient refoule. L'ami de Karen, Bill (Christopher Stone) essaye de la soulager de ses cauchemars. Ils visitent l'appartement du tueur qui est recouvert de dessins d'hommes poilus et de loups garous. Karen supporte de moins en moins ses souvenirs refoulés et Bill décide de l'envoyer dans la Colonie, une institution spécialisée dirigée par le docteur Waggner. Là, Joe Dante va peu à peu nous montrer avec une astuce diabolique que tous les membres de la Colonie sont des loups-garous. Bill fait d'abord l'amour avec une nymphomane et tous les deux se transforment peu à peu en loups. Les trucages horrifiques sont saisissants. Alors que Chris (Dennis Dugan), l'ami de Karen, essaye de tuer les loups-garous avec des balles d'argent, ils se multiplient comme des lapins et surgissent de partout. Pour qu'on mette fin au règne des loups-garous, Karen se transforme en direct, à la télévision, et elle est abattue.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog