sábado, 22 de agosto de 2015

Femmes, femmes

14/10/2002 à 01h23

Ciné Cinéma Auteur, 17 h 10.

SKORECKI Louis

­ Et si Femmes, femmes, le chef-d'oeuvre de Vecchiali, était le premier reality show de l'histoire du cinéma ?

­ Tu n'y es pas. Si Femmes, femmes est le plus beau film français que j'aie jamais vu, et j'en ai vu des films, c'est parce que ce n'est pas, mais pas du tout, un portrait des misères du monde, aussi émouvantes soient-elles. C'est de l'écrit.

­ Ils ont des scénaristes, dans les reality shows.

­ Scénariser et écrire, ce sont deux choses différentes.

­ Je te signale que Noël Simsolo, qui a quand même écrit le scénario et les dialogues de Femmes, femmes, trouve qu'il y a rien de plus beau, aujourd'hui en tout cas, que Popstars.

­ Il t'a dit ça ?

­ Demande-lui. Tu veux son téléphone ? Il habite à côté.

­ Il doit avoir raison. Popstars vit plus fort, plus dangereusement que les dix-sept derniers Oliveira. J'échange cent Kaganski contre un seul Simsolo, si tu vois ce que je veux dire. C'est l'un des meilleurs critiques de cinéma des trente dernières années, Simsolo.

­ J'ai l'impression qu'il ne travaille pas davantage que Vecchiali, en ce moment. Personne ne rend plus compte de ses livres, même à Libé. On raconte que Laure Adler l'a même interdit de radio à France Culture.

­ La fille de Lou Adler ?

­ Exactement. Elle serait géniale dans un remake télé de Femmes, femmes. Au lieu d'actrices sans travail, complètement avinées et nicotinisées, tu aurais deux anciennes courtisanes de François Mitterrand qui se retrouveraient au chômage. Tasca serait parfaite.

­ Tu parles comme si Sonia Saviange et Hélène Surgère étaient des monstresses à la Aldrich, des cousines Charlotte, des Baby Jane. Ce n'est pas du tout ça. Ce sont des reines. Des Garbo, des Darrieux, des Annabella, si tu veux.

­ Tu savais que Sonia Saviange, l'actrice fétiche de Biette (entre nous, c'est vraiment elle la plus géniale des deux), était la soeur de Vecchiali ?

­ Sans blague ?.

(A suivre)

Nenhum comentário:

Arquivo do blog