quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Jennifer Jones et Gregory Peck, amants maudits d'un western mélo""Duel au soleil""

05/01/1995 à 00h35

SKORECKI Louis

Jennifer Jones et Gregory Peck, amants maudits d'un western mélo

Paris Première, 21 h, film

DAVID O'SELZNICK est follement amoureux de son épouse, Jennifer Jones, quand il produit pour elle Duel au soleil en 1947. C'est King Vidor qui en assume la mise en scène, mais il a souvent déclaré que Selznick en était le véritable auteur. Au final, c'est un beau western qui lorgne, par ses supermoyens, vers Autant en emporte le vent.

Pearl Chavez est une métisse jouée par la très belle Jennifer Jones. Dans l'introduction du film, sa mère indienne danse pour un homme qu'elle suit. Le père de Pearl (Herbert Marshall) tue les deux amants dans un déluge de technicolor. Avant de mourir, sa dernière volonté est que Pearl rejoigne Laura Belle, une femme qu'il a aimée. Laura Belle, c'est Lillian Gish et elle est mariée au sénateur McCanles (Lionel Barrymore). Ils ont surtout deux fils très différents, Lewt et Jesse, joués par Gregory Peck et Joseph Cotten. Les deux fils vont tomber amoureux de la belle métisse. Joseph Cotten est timide et courtois, Gregory Peck est violent et audacieux. Bientôt, Joseph Cotten est chassé du domaine par son père.

On est dans l'épopée, et l'amour qui va naître entre Pearl et Lewt, Jennifer Jones et Gregory Peck, sera teinté d'une haine féroce. On assiste aux soubresauts sentimentaux entre les deux amants maudits. Le film culmine avec le duel très connu entre Jennifer Jones et Gregory Peck, un duel à mort aussi sexuel que mélodramatique.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog