quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Les Passagers de la nuit.

02/11/1995 à 10h40

SKORECKI Louis

Paris Première. 21h.

Si Delmer Daves peut être plutôt considéré comme un bon cinéaste, son plus grand titre de gloire reste d'avoir été le co-scénariste du chef-d'oeuvre des chefs-d'oeuvre, Elle et lui de Leo McCarey. En attendant, voici les Passagers de la nuit (Dark Passage, 1947), une excellente adaptation d'un roman noir de David Goodis. Ce qui caractérise le film, c'est que son personnage principal, Vincent Parry, change de visage au milieu de l'histoire en ayant recours à la chirurgie esthétique. Pour résoudre ce problème, Daves choisit de tourner en caméra subjective pendant la première moitié du film, c'est-à-dire de ne montrer le visage d'Humphrey Bogart qu'après cinquante minutes de film.

On commence avec un camion qui sort de la prison de San Quentin avec des fûts. Un homme est caché dans l'un d'eux et le fait rouler sur la route. Le convict échappé, Vincent Parry, est d'abord pris en stop par un homme qui le reconnaît et qu'il assomme. Ce détail est important car l'homme surgira plus tard dans l'histoire. Puis une très jolie femme, Irene Jansen, jouée par Lauren Bacall, le prend dans sa voiture. Elle saura gagner la confiance de l'évadé en lui expliquant qu'elle n'a jamais cru qu'il était coupable du meurtre de sa femme pour lequel il a été condamné. Son propre père a subi la même mésaventure et il est mort en prison, ce qui explique qu'elle veuille aider Parry. On n'y croit pas trop mais les histoires policières sont faites pour qu'on les aime, pas qu'on les croie.

Grâce à un chauffeur de taxi compatissant, Parry trouve un chirurgien esthétique prêt à lui refaire le visage. Quand il sort de l'opération, recouvert de bandelettes, on reconnaît déjà le regard de Bogart et ses lèvres. Une semaine plus tard, Bogart émerge sous son masque. Quand il découvre son ami George assassiné, Parry comprend que la police va le suspecter et faire de lui l'ennemi public numéro un. Il mettra longtemps à comprendre que c'est Madge Rapt (Agnes Moorehead) qui a tué à la fois sa femme et son ami. Il lui faudra se débarrasser de l'homme à l'auto et choisir la fuite pour l'Amérique du Sud. Madge meurt et Parry part au Pérou où le rejoindra bientôt celle qu'il aime désormais, la belle Irene.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog