quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

L'histoire d'amour impossible qui fit connaître David Lean""Brève rencontre""

05/01/1995 à 00h35

SKORECKI Louis

L'histoire d'amour impossible qui fit connaître David Lean

Ciné Cinéfil, 13h15, film

ON S'ACCORDE généralement pour dire que c'est en 1945, avec Brève rencontre, que la carrière de David Lean commence. Si ce film est devenu un classique, c'est que sa grisaille britannique et la fragilité de l'histoire d'amour qu'il raconte en font un mélodrame retenu, à la limite du documentaire.

Produit par Noël Coward d'après sa propre pièce, le film commence par l'arrivée monumentale d'un train entouré de fumées. Puis on suit un employé du chemin de fer qui nous conduit au buffet de la gare de Mitford, qui sera le décor quasiment unique du film. Dans un coin d'un petit café, un couple se tient en retrait.La femme s'appelle Laura Jesson. Elle est jouée comme à mi-voix par Celia Johnson. L'homme, c'est le docteur Alec Harvey, interprété avec une sèche virilité par Trevor Howard. Nous ne le savons pas encore mais ces deux-là sont en train de se dire au revoir à jamais. Plus tard, rentrée chez elle, Laura se plonge dans ses souvenirs. Tandis que la radio joue le Concerto pour piano de Rachmaninoff, elle s'adresse, en voix off, à Fred, son mari, pour une confession impossible. C'est à lui qu'elle raconte en images ce qui lui est arrivé.

Ce n'est pas grand-chose. Elle a maintes fois rencontré cet homme au buffet de la gare, un drôle d'amour coupable est né, dont ils ont su qu'il ne déboucherait sur rien. Le film décrit avec minutie cette brève rencontre et la séparation au bout du chemin. De ce presque rien, il réussit à faire toute une histoire.

Louis SKORECKI

Rediffusions: jeudi 5 à 20h30, vendredi 6 à 15h30.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog