quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Mélo acide et coloré, le dernier Capra est à redécouvrir. ""Milliardaire pour un jour""

06/01/1995 à 00h34

SKORECKI Louis

Mélo acide et coloré, le dernier Capra est à redécouvrir

Ciné Cinéma, 14h, film

FRANK CAPRA ne sait sans doute pas, quand il réalise Milliardaire pour un jour en 1961, que ce sera son dernier film. Il n'a que 64 ans, ce qui est l'âge d'or pour un cinéaste. Mais le film sera un flop, ce que Capra attribue aux rapports de soumission qu'il eut avec sa vedette Glenn Ford, par ailleurs coproducteur de toute l'affaire.

Annie vend des pommes et boit du gin. Elle est tellement mal fagotée qu'on ne voit pas tout de suite que sous le maquillage et les haillons se cache Bette Davis. Annie a une fille qu'elle fait élever dans un couvent espagnol grace à ses économies. Elle lui fait croire qu'elle est une lady. Mais voilà que débarquent à New York la fille et son fiancé, fils d'un authentique comte. Que faire?

Heureusement, Annie a un ami, Dave the Dude, un gangster joué par Glenn Ford. Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne lui achète une de ses pommes, certain qu'elle lui portera chance. Une vieille dame et un gangster superstitieux, voilà le point de départ de notre histoire.

Aidé par ses deux acolytes, Mickey Shaughnessy et surtout le réjouissant Peter Falk, qui ne se prive pas de grimaces, Dave va imaginer toute une mise en scène pour faire croire à la jeune fille (Ann Margret, qui débute) et aux deux Espagnols qu'Annie est une vraie lady.

Milliardaire pour un jour est le remake de l'un des premiers succès de Frank Capra, Grande Dame d'un jour. On ne retrouve pas ici le grand style des années trente mais le film est un mélodrame acide et coloré qui se laisse regarder avec grand plaisir.

Louis SKORECKI

Rediffusion dimanche 8 à 18h15.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog