quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Nashville Lady

Par Louis SKORECKI — 10 août 1995 à 07:32

Canal Jimmy, 23h10

Le titre français de Coal Miner's Daughter, littéralement «la fille du mineur», est Nashville Lady, ce qui est trompeur car le film se passe plutôt sur la route qu'à Nashville. C'est l'autobiographie d'une grande chanteuse de country music, Loretta Lynn, et un documentaire très prenant sur un univers qu'on connaît peu en France. Jouée par Sissy Spacek, Loretta a 14 ans quand un mineur du coin, Doolittle, que tout le monde appelle Doo, demande sa main à son père. Doo est joué par Tommy Lee Jones et le père de Loretta par le batteur du groupe The Band, Levon Helm. Dans ce trou perdu du Kentucky, la famille nombreuse de Loretta est implantée depuis longtemps. Michael Apted, le réalisateur, décrit de manière très crue le pauvre mariage et les rapports sexuels frustrants d'une misérable nuit de noce. Ensuite, l'histoire s'accélère: Loretta est enceinte et, d'une séquence à l'autre, la voilà avec quatre gosses. Apted garde tout son temps pour raconter l'histoire de la future star. Loretta chante en écoutant le grand Ole Opry à la radio ou pour endormir ses enfants, mais c'est Doo qui a l'idée de lui offrir une guitare comme cadeau d'anniversaire. C'est lui aussi qui la pousse à chanter en ville un samedi avec l'orchestre du coin. Tout va ensuite très vite: ils enregistrent un 45 tours et font la tournée des radios locales pour persuader les disc-jockeys de passer son morceau, Honky Tonk Girl. La chanson est un hit et Loretta Lynn deviendra amie de la plus grande chanteuse country du moment, Patsy Cline (Beverly d'Angelo), avec qui elle fera des tournées. Le film raconte dès lors, sur un ton doux amer, les hauts et les bas de la carrière d'une star.

Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog