domingo, 23 de agosto de 2015

Wagonmaster

TPS CinéClub, 22 h 45.

par Louis SKORECKI

David est amoureux de Caroline. J'aurais dû m'en douter. Il est étrange, lointain. Quand je lui ai proposé d'aller voir Wagonmaster, c'est tout juste s'il m'a répondu. J'en ai par-dessus la tête de Ford, a-t-il fini par dire, ce n'est pas un cinéaste pour moi. Pourquoi ? ai-je demandé. Il est trop flou, s'est contenté de répondre David. Quand Caroline a su ça, elle s'est énervée. Il croit tout connaître du cinéma, a-t-elle dit, alors qu'il a été bercé par la télévision. Jacques a demandé si c'était mal. Bien sûr, a répondu Caroline, la télé est la Star Academy des cinéphiles, et David continue de biberonner à la télé. C'est à ce moment que David a fait irruption dans le café. Il était furieux. Marre du cinéma, a-t-il dit, marre de la télé, marre de tout. J'ai tenté de lui parler, il n'écoutait plus. Si seulement monsieur Edouard était là, il saurait le raisonner.

Aussitôt dit, monsieur Edouard arrive. A croire qu'il a des espions sous mon bureau. Il prend David par le bras, l'entraîne à l'écart. Quand David revient, c'est un autre homme. Wagonmaster, dit-il, extatique, c'est mon Ford préféré. Je pourrais le voir cent fois, je ne m'en lasserais pas. Transparence et wagons bâchés, trivialité aventureuse et documentaire, c'est une suite de vignettes intimes que l'anonymat des interprètes principaux, Ben Johnson, Harry Carey Jr., Ward Bond, empêche de verser dans le pathétique ou l'emphase. Dans toute l'histoire du cinéma, il n'y a qu'un film qui ressemble à Wagonmaster, c'est Stars in my Crown du fils Tourneur, tourné la même année, en 1950. Depuis, plus rien n'a jamais ressemblé à ces deux films chuchotés, sauf une belle série télé presque homonyme, Wagon Train, avec le même Ward Bond dans le rôle de chef de convoi. Tu sais que Ford en a signé un épisode en 1957 ? dit monsieur Edouard. C'était pour fêter la fin du cinéma classique et son déménagement express à la télé. Il s'est arrêté net. David pleurait.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog