quinta-feira, 10 de setembro de 2015

""Ça commence à Veracruz"": Robert Mitchum dans un road movie policier de Don Siegel

22/03/1995 à 01h54

SKORECKI Louis

Robert Mitchum dans un road movie policier de Don Siegel

Ciné Cinéfil, 19h15, film

DON SIEGEL est connu comme le spécialiste du film d'action, en particulier comme le metteur en scène qui a appris son boulot à Clint Eastwood. Les séries B abondent dans sa filmographie et Ça commence à Veracruz, son cinquième film qu'il signe en 1949, ressemble comme deux gouttes d'eau à l'un de ces films fauchés malgré la présence d'une star au générique.

La star, c'est Robert Mitchum, prodigieux de décontraction musclée, qui illustre à tout moment sa devise: «L'art de l'acteur, c'est de savoir se tenir debout et ne rien faire.»

Pendant tout le début du film, on ne sait pas si Mitchum joue un bon ou un mauvais. Il débarque du bateau à Veracruz, se fait agresser par un certain Captain V. Blake (William Bendix), le met KO. Dès lors, il endosse sa personnalité et se met à la poursuite d'un dénommé Fisk.

Il y a aussi une fille dans l'histoire, Jane Graham, jouée à toute vitesse par Jane Greer. Elle est aussi à la recherche de Fisk, qui lui a «emprunté» 2.000 dollars.

La police mexicaine va également s'en mêler, ce qui donnera une poursuite invraisemblable et mouvementée entre tous ces personnages. On pourrait dire que c'est un road movie policier, dans lequel les acteurs déguisent leur identité et jouent à retrouver un trésor caché.

On apprendra au cours de l'histoire que Mitchum s'appelle en réalité Doc Halliday et que le capitaine Vincent Blake était son supérieur dans l'armée américaine.

Louis SKORECKI

Rediffusions: jeudi 23 à 0h55, vendredi 24 à 17h30. Et le week-end.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog