quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Ciné Cinéfil. 22h00. Joies matrimoniales.

22/11/1995 à 10h01

SKORECKI Louis

Dans la carrière d'Hitchcock, il y a quelques films sans cadavres qu'il est intéressant de comparer à ses oeuvres célèbres fondées sur la notion de suspense. Quand il réalise en 1941 Joies matrimoniales (Mr and Mrs Smith), une comédie sentimentale à rebondissements, comment va-t-il adapter ses théories à cette histoire d'amour? Et si l'on admet la théorie selon laquelle Hitchcock filme les scènes de meurtre comme des scènes d'amour, va-t-il ici filmer les scènes d'amour comme des scènes de meurtre?

Ce qui est sûr, c'est qu'il ne délaisse nullement le suspense. Dès le début, on ne sait pas sur quel pied danser. Un travelling arrière surprend un homme mal rasé qui fait une réussite. Puis la caméra continue son chemin pour atterrir jusqu'au lit d'où sort une mèche féminine. On frappe pour le petit déjeuner et c'est par les domestiques que l'on apprend que Mr et Mme Smith sont enfermés depuis trois jours. Joués avec un rythme d'enfer par Robert Montgomery et Carole Lombard, les époux s'enferment à chaque fois qu'ils doivent résoudre une querelle. Mme Smith rappelle à son mari la dernière session de huit jours qu'ils ont eue. Ça y est, ils sont réconciliés. Ce qui va faire toute la saveur de l'histoire, c'est que Mr Smith apprend, en se rendant à son bureau, que, pour d'obscures raisons géographiques, son mariage, qui date de trois ans, n'est pas légalement valable. Il lui faut donc se remarier pour légaliser sa situation. Or, le matin même, il disait à sa femme que s'il devait refaire sa vie, il resterait célibataire. On attend sa décision avec autant plus d'impatience que Mr Smith ignore que sa femme a été mise au courant de la situation. Le suspense comico-sentimental fonctionne donc à plein et on surveille chacun des gestes du mari avec une attention redoublée. Mme Smith, certaine que son mari va la redemander en mariage le soir même, a mis sa robe de jeune fille. Mais le mari tarde et c'est la bagarre. Mr Smith est carrément mis à la porte de chez lui. Le film raconte dès lors la liaison sentimentale de Mme Smith avec l'associé de son mari. Si on sait bien que les époux sont toujours amoureux, chacun y va de sa tactique pour rendre l'autre jaloux et le jeu consiste à attendre que l'un des deux craque.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog