quinta-feira, 10 de setembro de 2015

Les premiers pas au cinéma d'un comédien nommé Chaplin

19/12/1994 à 23h32

SKORECKI Louis

Les premiers pas au cinéma d'un comédien nommé Chaplin

Ciné Cinéfil, 12h40, documentaire

Sous le titre de Chaplin's Art of Comedy, Ciné Cinéfil a déniché un documentaire inédit de 1970, consacré exclusivement aux courts métrages du plus grand comique de l'histoire du cinéma. C'est l'occasion de revoir les premiers pas au cinéma d'un drôle de petit bonhomme que les Français appellent familièrement Charlot.

Après quelques considérations générales sur l'art du comique et une citation de George Bernard Shaw («C'est le seul génie du cinéma»), on suit les débuts chronologiques de Charles Spencer Chaplin. Il commence en 1913, amenant avec lui sa solide expérience de la scène, un mélange de comédie à l'anglaise et de splapstick qu'il transpose sans mal chez Mack Sennett.

Il faudra attendre 1915 et The Tramp pour que Charlot ajoute à son personnage de clodo méchant une note sentimentale. Dans ce film, c'est Edna Purviance qui joue l'ingénue. A la fin, Charlot part, tout triste, et on voit pour la première fois cette image célèbre aujourd'hui du clochard qui s'éloigne sur la route, pauvre silhouette que fait disparaître progressivement une fermeture à l'iris.

Suivent des extraits de A Night Out, The Champion, Work, A night in the Show, A Woman et Police. Le commentaire nous apprend que Chaplin a payé un salaire à Edna Purviance pendant quarante ans, c'est-à-dire jusqu'à sa mort.

L.S

Rediffusions mardi 20 à 23 h 55, mercredi 21 à 20h30, jeudi 22 à 22h15, vendredi 23 à 9h.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog