quinta-feira, 10 de setembro de 2015

L'Escadron noir. Ciné Classics, 14h25.

08/11/1999 à 01h51

SKORECKI Louis

Et si on se faisait une semaine Canal Sat? En attendant de voir de plus près de quoi se compose le menu de TCM (apparemment une version digest, cinéphiliquement assimilable, de TNT (la chaîne cinéma de Ted Turner), Ciné Cinéma, Ciné Classics et Canal Jimmy feront l'affaire. Ciné Cinéma faisant ces temps-ci dans l'horreur, le gothique, la science-fiction, avec une intégrale Robocop en trois volets comme cerise sur le gâteau, on s'attachera dès demain au pilote cinématographique de cette série ciné/télé imbécile, aussi peu indispensable que son créateur, Paul Verhoeven. Ensuite, pêle-mêle, un chef-d'oeuvre de Raoul Walsh, High Sierra, un navet sulpicien de John Ford, Dieu est mort (Ciné Classics), un Godard étrangement oublié, Deux ou trois choses que je sais d'elle (Canal Jimmy). Et pour bien commencer, un autre Walsh, plus obscur, l'Escadron noir, dans lequel Walter Pidgeon, acteur élégant qui servit magnifiquement Ford, Lang, Preminger, étonne dans le rôle du chef de bande Quantrill, face à un jeune John Wayne déjà taciturne, révélé dix ans plus tôt par le même Walsh dans The Big Trail (1929) où il était beau comme Garbo. Il faudrait dire ici le génie de John Wayne, sa modestie, son antiracisme étonnant, son stylisme méconnu. Mais qui sait encore décrire le travail d'un acteur, sa souplesse, sa drôlerie? Par paresse, comme tout le monde, nous resterons une fois de plus scotchés au cinéaste. Quand on demandait à Raoul Walsh sa conception de la mise en scène, il avait une sorte de sourire pincé. «Les jeunes cinéastes en font des tonnes. Pour montrer l'arrivée d'un type, ils mettent la caméra sous la table, ils font des tas de manières. Il n'y a qu'une seule façon de filmer un homme qui entre dans une pièce, c'est de le faire entrer dans cette putain de pièce! Il demande au président de la banque s'il peut avoir une augmentation. Le président dit: "Non, c'est hors de question. Sortez! Le type sort. Voilà, c'est tout. Je tourne cette scène en deux minutes. Et elle est bonne.» Au cinéma, l'autre, c'est qui? Quatre jours pour y penser. Walsh? Il revient mercredi.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog