segunda-feira, 14 de setembro de 2015

Liberté la nuit (6)

LOUIS SKORECKI 16 MAI 2005 À 02:11

Cinécinéma auteur, 17 h 30.

Un café des Halles. Deux filles d'une trentaine d'années. Il y a des revues de mode sur la table.

C'est bien, Liberté la nuit ?

Tu veux rire ? C'est subliiiiiiiime.

C'est de qui ?

Garrel.

Qui ?

Philippe Garrel. Tu ne connais pas Garrel, le fils spirituel de Godard ?

Jean-Luc ?

C'est ça.

Il y a aussi Maurice Garrel.

Qui ?

Tu ne connais pas Maurice Garrel ? C'est le plus grand acteur français. Avec Michel Bouquet évidemment.

Des acteurs de théâtre ?

Oui. Et alors ?

Le film parle de quoi ?

Du FLN.

Ça doit être chiant.

Non. C'est aussi un documentaire sur Maurice Garrel. Sur ses rides.

Un documentaire ?

Tu ne sais pas que tout grand film est un documentaire sur son tournage.

C'est sur un acteur ou un tournage ? Faudrait savoir.

Sur un acteur. Tu connais Louis Garrel ?

Celui du Bertolucci ? Je ne connais que lui. Il est beaaaaaauu. Tu as son adresse ? C'est la même famille ?

Maurice est son grand-père.

C'est qui, sa mère ?

Brigitte Sy ?

Qui ?

Brigitte Sy.

C'est qui ?

Une actrice.

Elle fait quoi ?

Du théâtre.

Où ?

En prison.

Et Louis ?

Il fait du théâtre aussi.

En prison ?

Non, avec le d'Ores et déjà.

Le quoi ?

Le d'Ores et déjà.

Connais pas.

Tant pis pour toi.

SKORECKI Louis

Nenhum comentário:

Arquivo do blog