segunda-feira, 14 de setembro de 2015

Paris Première. 21h. Madame porte la culotte.

09/11/1995 à 10h26

SKORECKI Louis

Katherine Hepburn et Spencer Tracy formaient un couple aussi célèbre à la vie qu'à l'écran. Ils ont tourné ensemble neuf films entre 1942 et 1967, essentiellement des comédies. George Cukor en a signé trois, et Madame porte la culotte (Adam's Rib) est en 1949 le second. C'est un film drôle, brillant, moderne: l'histoire d'un couple d'avocats devenus ennemis professionnels.

Adam Bonner (Spencer Tracy) est l'assistant du district attorney. A ce titre, il est toujours du côté de l'accusation. Sa femme, Amanda (Katherine Hepburn), est un brillant avocat. Même s'ils ne sont plus de jeunes mariés, ils se conduisent toujours comme des tourtereaux, elle l'appelant Pinky et lui Pinkie.

L'événement qui va bouleverser leur couple est exposé au tout début du film. Une femme suit un homme dans les rues de New York, puis jusqu'à un appartement. Là, elle tire sur la serrure, fait irruption, trouve un couple enlacé et tire sur eux à l'aveuglette. On apprend bientôt que cette femme, Doris Attinger (Judy Holliday dans un de ses premiers grands rôles), suivait son mari infidèle et qu'elle l'a touché mais pas grièvement. Adam est à l'accusation et il ne sait pas encore qu'Amanda a décidé de défendre Doris.

En interrogeant Doris, Amanda apprend que son mari, Warren (Tom Ewell), ne rentrait plus chez lui depuis quatre nuits alors que le couple a trois enfants. Elle raconte que c'est l'énervement qui l'a fait suivre son mari et lui tirer dessus. Le soir, Adam et Amanda commencent doucement à se chamailler. Le lendemain matin, Amanda refuse plusieurs jurés qui ne sont pas pour l'égalité des sexes: sa thèse est qu'une femme infidèle est considérée comme une honte tandis qu'un homme infidèle est volontiers pardonné.

A partir de là, on suit en parallèle l'affrontement judiciaire et ses conséquences, chaque soir, sur la vie sentimentale du couple Adam-Amanda. Il y a une très belle séquence de sept minutes en plan fixe où Amanda interroge Doris. Plus Amanda marque des points dans le procès, plus Adam devient irascible. Jusqu'au moment où il quitte carrément le foyer. Amanda gagnera mais Adam finira par revenir, conscient de la force inébranlable de leur amour.

Nenhum comentário:

Arquivo do blog