quarta-feira, 2 de dezembro de 2015

Visite au Palais-Bourbon. TF1, 22 h 30, le Droit de savoir. Adieu ma concubine. Arte, 20 h 45, film. Central Park West. M6, 17 h 55, série.

Par Anne BOULAY et Louis SKORECKI — 3 février 1997 à 22:14

Visite au Palais-Bourbon

TF1, 22 h 30, le Droit de savoir. Pour nombre de téléspectateurs, l'Assemblée nationale est cet endroit idéal pour piquer un petit roupillon après un déjeuner bien arrosé, se crier dessus plus fort que dans n'importe quel cour de récré ou se montrer scandaleusement misogyne pour épater les copains. Se faisant fort de nous prouver que «l'Assemblée nationale n'est pas un bunker impénétrable» et qu'il y a autre chose que l'hémicycle au Palais-Bourbon, l'équipe du Droit de savoir est allée visiter, des caves aux combles, cet espace de 46 500 m2 (30 salles de réunion, 11 673 bureaux, 3 200 personnes dont 577 députés) que son président Philippe Séguin définit comme «un grand théâtre». La visite est guidée par les députés Ségolène Royal (PS) et Thierry Mariani (RPR). Davantage un tour des lieux qu'une explication du fonctionnement de l'univers parlementaire.

Adieu ma concubine

Arte, 20 h 45, film. A l'occasion du nouvel an chinois, Arte a prévu une programmation spéciale, qui commence ce soir avec ce film de Chen Kaige sorti en 1993. L'histoire d'un jeune garçon qui se forme à l'art ô combien exigeant de l'opéra chinois, dans les années la Leçon de piano de Jane Campion à Cannes en 1993, Adieu ma concubine est considéré par d'aucuns comme un film «académique» (en français: chiant). Même si la raison commande de porter des jugement plus nuancés, on ne peut pas entièrement leur donner tort.

Central Park West

M6, 17 h 55, série. C'est aujourd'hui que démarrent les 22 épisodes de Central Park West, la nouvelle série vedette de M6. C'est un intermède bienvenu dans la politique curieuse de re-rediffusion de cette chaîne. Créée par Darren Star (à qui l'on doit deux soaps de luxe, Melrose Place et Beverly Hills), cette série tient du feuilleton, avec ses rebondissements amoureux et ses chassés-croisés sociaux. Situé dans le cadre luxueux de Soho et de Greenwich Village, Central Park West navigue de lofts somptueux en appartements de rêve. Au centre de l'intrigue, l'ambitieuse Stephanie Wells (Mariel Hemingway), qui vient d'être nommée rédactrice en chef d'un magazine new-yorkais en vue. Sommée par son patron de virer l'insupportable Carrie Fairchild (Madchen Amick, remarquée dans Twin Peaks), qui n'est autre que la propre fille du boss, Stephanie hésite. Pendant ce temps, Carrie drague le mari de Stephanie, un écrivain en herbe à l'affût du succès. A partir de cette trame yuppie, le pilote de la série égrène des charmes convenus, astucieusement mis en boîte par un filmage rapide et sec. On remarque la belle Lauren Hutton et on annonce Raquel Welch pour les épisodes à venir.

Anne BOULAY , Louis SKORECKI

Nenhum comentário:

Arquivo do blog